A l’ombre d’un platane, d’un pin, en bord de mer, ou encore sur la place du village, en Provence Méditerranée, le moindre bout de terre peut devenir le terrain idéal pour une partie de pétanque entre amis.

Les origines de la pétanque

Ce jeu naît d’une belle amitié à La Ciotat… à l’époque un certain Jules ne pouvait plus pratiquer la « longe » ou « jeu provençal » qui consistait à prendre son élan avant de tirer la boule, à cause de ses rhumatismes. Ce pauvre Jules se mit à jouer tout seul, les pieds « tanqués » (« pèd tanco » en provençal) qui signifie les pieds joints fixés au sol. Son camarade, Ernest, se dit que finalement ce n’était pas une mauvaise idée et qu’il pourrait ainsi, continuer à jouer avec son ami de toujours. C’est ainsi que la pétanque est née.

Comment jouer ?

Le principe est plutôt simple. Vous connaissez surement les règles, le joueur joint ses pieds et trace un cercle autour de lui.  Il doit envoyer le but appelé aussi plus communément cochonnet ou « bouchon » à au moins 5-6 mètres et jouer ses boules pour se rapprocher de celui-ci. Pointer ou tirer ? Éternel problème 🙂 Chacun sa spécialité. On pointe pour essayer de se rapprocher du but ou on tire pour chasser la boule de son adversaire !
La boule la plus proche du « but » mène le jeu. On continue ainsi de suite pour arriver à 13 points.

Ne pas « faire Fanny »

Pour sauver l’honneur, il ne faut pas faire « Fanny ». C’est à dire ne marquer aucun point !
La tradition voulait que l’équipe qui reste à 0 point embrasse les fesses de Fanny, représentées par un tableau. L’histoire remonterait  peu avant la Première Guerre Mondiale à Lyon. Une jeune-fille au grand cœur prénommée Fanny passait son temps à regarder les boulistes et dormait souvent dans la rue. Contre une petite pièce elle consolait le perdant 😉 De nos jours quand une équipe fait « Fanny » elle doit offrir un verre à ses amis. Mais il n’est pas rare qu’un tableau de Fanny soit affiché dans les clubs boulistes.

Fanny, édition de 1920. Source Wikipédia.

L’un des meilleurs spots de pétanque…

Maintenant que vous êtes incollables sur les règles et la tradition, nous vous donnons rendez-vous sur l’un des meilleurs terrains de pétanque de l’Ouest Var.
Ce boulodrome se situe au bout de la corniche des îles à Six Fours. L’endroit rêvé pour admirer le spectacle du coucher de soleil en jouant. La vue est grandiose… en toile de fond l‘île du Gaou et l’île des Embiez ou trône fièrement la tour génoise.

Nous avons rendez-vous avec Marius, notre ami d’enfance. Nous devons bien l’avouer, aller faire une pétanque c’est un prétexte pour se retrouver entre amis. L’occasion de passer un franc moment de rigolade. Marius déteste perdre à la pétanque et surtout pas « faire Fanny ». Comme nous sommes un peu blagueurs nous avons invité des amis de passage qui ne savent pas trop jouer. Tout est prévu, le pique-nique est dans le sac ainsi que l’apéro.
Nous sommes 6, ce sera donc 3 contre 3. Nous mettons volontairement les moins bons joueurs avec Marius. Les parties s’enchaînent… Marius avec son accent chantant commence à pester, il s’est bien rendu compte de notre blague « oh les gars, vous essayerez pas un peu de m’arnaquer ? ». Nous sommes tous pris d’un fou rire. L’humeur est bon enfant, ce brave Marius n’est pas rancunier ! Nous décidons d’aller prendre un verre dans l’un des restaurants du bord de mer pour terminer la soirée.

Demain nous reviendrons pour faire la revanche c’est sûr !

Partie de pétanque au Gaou

Vivez cette expérience... Go !